CHEF-D’OEUVRE Pinakothek der Moderne

CHEF-D’OEUVRE Pinakothek der Moderne Show title in blue bar Autoportrait en noir Max Beckmann (1884-1950)
Autoportrait en noir (1944)
Huile sur toile, 95 x 60 cm
Num. d’inv. 10974
Copyright : VG Bild-Kunst, Bonn 2016

En 1937, Beckmann émigre à Amsterdam, où il travaille dans des conditions difficiles durant l’occupation allemande. Au tournant de l’année 1943-44, l’artiste y réalise cet autoportrait dans lequel il se présente impérieux et intact, le visage figé toutefois par un masque impénétrable. Son costume noir, réduit à la fonction d’attribut échappant à toute situation réelle, isole l’artiste socialement en l’enveloppant d’austérité. Sur le plan formel, cette masse obscure enferme toute la composition jusqu’au spectateur. Cette impression est renforcée par la barrière formée par le bras plié en angle dièdre et par le dossier de chaise. Parmi les nombreux autoportraits de l’artiste, celui-ci est peut-être l’un des plus amers, car l’agressivité qui s’en dégage ne le protège pas seulement d’un vis-à-vis hostile, mais le détourne également de lui-même. S’il portait un véritable costume, Beckmann ne pourrait s’apparaître à lui-même plus éloigné que dans cet habitus apparemment « banal ». Le départ de l’artiste, quelques années plus tard, pour les États-Unis, où semble régner une liberté apparente, contribuera à apaiser, un temps, son attitude tragique empreinte de rigidité.