CHEF-D’OEUVRE Neue Pinakothek

CHEF-D’OEUVRE Neue Pinakothek Show title in blue bar Les Tournesols Vincent van Gogh (1853-1890)
Les Tournesols (1888)
Huile sur toile, 92,0 x 73,0 cm
Acquis en 1912, don anonyme lors de la donation Tschudi
Num. d’inv. 8672

En août 1888, Vincent van Gogh peint ce tableau aux couleurs éclatantes empreint de joie de vivre, afin de décorer son atelier à Arles, où il désire peindre avec Paul Gauguin. Le peintre y représente un vase et des fleurs posés sur une surface plane avec un arrière-plan, de manière simple et sans perspective. Le ton froid du fond turquoise accentue les tonalités jaunes et brun-jaune. Les fleurs évoquent l’été provençal et l’ardeur de l’existence – aux deux sens du terme – en écho à celle menée par Van Gogh. Ici la fleur représente le soleil, symbole de vie pour l’artiste qui l’a reproduite dans plusieurs tableaux.
La simplicité formelle et la puissance chromatique trouvent leur origine dans l’art de l’estampe japonaise et laissent transparaître les liens avec le mouvement du cloisonnisme issu du cercle d’artistes de Gauguin. «Les Tournesols» témoignent aussi de la manière dont Van Gogh percevait le Sud de la France : un «Japon» au sens large où mener une vie heureuse.       

Le tableau présenté à Munich n’est pas la seule version des «Tournesols» que Van Gogh ait peint, mais celle-ci revêt une importance particulière. L’artiste a toujours considéré ce tableau comme le pendant de celui exposé à la National Gallery de Londres. Plus tard, il songea même à encadrer la peinture intitulée «La Berceuse» de ces deux tableaux, afin de créer un triptyque.